Quelques approches - Convivance idéologique

CONVIVANCE IDEOLOGIQUE

La dimension nouvelle que prend ainsi le réseau idéologique est évidemment à mettre en rapport avec la multiplication des intellectuels. D'un côté, des groupes élémentaires, progressivement acculturés, participent pleinement aux diverses formes banales de la convivance et constituent le réseau idéologique primaire, celui par et dans lequel le discours social circule vers tous. D'un autre côté, des groupes se forment dans la population intellectuelle spécialisée qu'emploient les appareils, ainsi que dans les élites cultivées, hors les appareils, et ces groupes constituent un réseau secondaire de circulation idéologique. L'intelligentsia, au sens large du terme, est une autre façon de désigner ce réseau secondaire, toujours perméable aux formes ordinaires du discours social, mais qui contribue électivement à la circulation de ses formes plus sophistiquées, propres aux divers “milieux” scientifiques, littéraires, artistiques, etc.

 

      Source : http://www.macrosociologie.com/macrosociologie/tome_6b.htm


Date de création : 29/11/2009 @ 00:44
Dernière modification : 29/11/2009 @ 00:46
Catégorie : Quelques approches
Page lue 2327 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche




Artisans
Plein-air loisirs

Villégiature et Convivance

Atelier de peinture

Atelier Couleurs et Vagues - Serge Tissot

Lien solidarité
Visites

 95549 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Historique

La convivance, étymologiquement « cum vivere » vivre ensemble, est un nouveau mot du dictionnaire de la langue française.

A l’occasion de la naissance de ce mot, madame Florence DELAY, de l’Académie Française, a prononcé un discours en séance publique le 26 octobre 2004 ayant pour titre « une très vieille convivance ».

Consultable sur le site de l'Académie Francaise.

^ Haut ^